ACTUALITES - France & Étranger

Bilan d'un printemps 2013 très capricieux

17
Réagir
Actualités - par

0% played
Le printemps météorologique a pris fin le 31 mai. Il aura été caractérisé par un temps souvent perturbé et humide, frais et peu ensoleillé.


Des précipitations largement excédentaires

Le printemps aura été très arrosé sur les régions du sud-est, le centre-est et le sud de l'Aquitaine. On relève par exemple 441 millimètres à Nice ce qui correspond à près de 3 fois ce qui tombe à habituellement au printemps (153 mm). A Montpellier avec 282 mm, on observe également un excédent important puisque la normale est de 132 mm. Beaucoup d'eau aussi sur la Bourgogne avec 304 mm à Dijon et des crues importantes sur le bassin de la Seine et de la Saône. Enfin, le pays basque qui aura connu des pluies records au mois de mai totalise pas moins de 560 mm sur l'ensemble du printemps, soit l'équivalent de 10 mois de pluie à Paris.
C'est de la Picardie au Nord-Pas-de-Calais que les précipitations ont été les moins présentes avec des cumuls de pluie légèrement déficitaires. On relève par exemple 132 mm à Beauvais alors que la normale est de 161 mm.
Sur l'ensemble de la France, l'excédent de précipitations est de 44%.


Des températures bien fraîches.


Seul le mois d'avril aura connu des températures à peu près conformes aux moyennes. Les mois de mars et de mai auront été froid avec un déficit respectivement de 1,5°C et 2°C. C'est sur un tiers nord du pays que le déficit thermique est le plus important en raison d'un mois de mars glacial et des records de froids battus. En allant vers le sud, le déficit est moins prononcé, notamment sur les régions méditerranéennes. La Corse est la seule région à avoir connu des températures de saison.
Sur l'ensemble du printemps, le déficit de températures est de 1,2°C à l'échelle de la France.


Un ensoleillement réduit.

Le soleil aura peu brillé au cours de ce printemps 2013. C'est sur le quart nord-est que le déficit d'ensoleillement est le plus marqué (de 30 à 40%). Au contraire, c'est près des côtes de la Manche et de la Méditerranée que le déficit est le moins important (10 à 15%). Sur l'ensemble de la France, le déficit est de l'ordre de 25% pour ce printemps.

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
  • Actualités Etranger - Acapulco - Orage
    Crédit : webcamsdemexico.com

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 
Ibico 05/06/2013
Cela fait tout simplement 3 printemps de suite "inexistants".Ici dans l'Hérault, en 2011, 2012 et cette année, il a fallu attendre le mois de juin pour avoir un "vrai" temps printanier.
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 05/06/2013
Lebogoss et Allmen ne vont surement pas être de votre avis : selon eux très beau printemps en 2012 , à fortiori dans le sud !
Signaler ce message à nos modérateurs

Allmen67 06/06/2013
Euh, 2011, printemps le plus sec et le plus chaud depuis des décennies... Je doute que l'Hérault ait été la seule exception. Mais bon, à chacun sa vision des choses, nous sommes dans une démocratie.
Signaler ce message à nos modérateurs

Lebogoss 06/06/2013
Toujours dans la grande éxagération pat50 , printemps 2012 clément avec quelques petites exceptions . Voir le bilan climatique du printemps 2012 . Cette année , printemps exécrable , mais rien d'anormal , on est trop habitué au temps estival au printemps que l'on en oublierait ces caractéristiques .
Signaler ce message à nos modérateurs

Allmen67 03/06/2013
Aucune commune mesure évidemment avec le printemps 2012 nettement plus chaud, bien moins pluvieux et plus ensolleillé. Pourtant, il paraît qu'il faut dire que le printemps 2012 aurait été "pourri" ! Comprenne qui pourra !
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 03/06/2013
Eh oui, Almen, j'ai déjà donné les valeurs comparatives et enfin admis par Lebogoss : ne manque plus que vous à le reconnaitre. Mais, sur un large quart nord-ouest entre autres, et excepté mars évidemment, avril 2012 bien plus pourri qu'avril 2013 et seule la dernière semaine de mai 2012 fut estivale, sinon bien pourri aussi. Et je passe juin et juillet puisqu'en été.
Signaler ce message à nos modérateurs

Allmen67 04/06/2013
On parle du printemps ici donc inutile d'extrapoler sur l'été. Et puis depuis quand "un large quart nord-ouest" du pays est-il tout le pays? Je ne sais pas si vous avez convaincu lebogoss mais ce n'est pas avec des arguments aussi partiaux que vous réussirez à me convaincre, je vous répondrai que toute une large moitié sud avec le nord-est inclus a eu des valeurs au printemps 12 bien meilleures que le nord-ouest. Voir les chiffres nationaux que j'ai donné sur un autre sujet encore présent ici.
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 04/06/2013
Non, encore une fois Lebogoss et Allmen , printemps 2012 (excepté mars) pourri pas seulement dans le Cotentin, mais aussi en Bretagne (pire à Brest et pas mieux à Lorient), toute la Normandie (basse et haute, désastreux à Caen infecte en Seine-Maritime), Picardie et absolument abominable dans Nord-Pas-de-Calais . Et pas terrible du tout (euphémisme) en Vendée et Charentes-Maritmes. Donc très loin de n'avoir concerné que le Cotentin. Et je vous invite à consulter les biLans d'avril à août 2012 disponibles sur un site météo bien connu, vous changerez surement d'avis.
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 04/06/2013
Je vous retourne la remarque Allmen. D(='accord un quart nord-ouest n'est pas tout le pays. Mais 25 % tout de même (et certainnement plus que le nord-ouest) et signifie aussi que le Cotentin loin d'être seul a avoir subi ce temps très mauvais (pratiquement tout le nord d'ailleurs). Et donc printemps 2012 très médiocre sur une partie non négligeable, et un peu facile (et faux) de globaliser au niveau national masquant ces disparités.
Signaler ce message à nos modérateurs

Allmen67 04/06/2013
l'Alsace fait partie du nord, la Franche-Comté, la Lorraine aussi et franchement sans être le printemps 2011 évidemment, le printemps 2012 n'y aura pas été franchement mauvais. Vous en voulez à ce printemps 2012 simplement parce que vous en avez souffert, c'est tout et vous avez l'impression alors que c'était la même chose pour tout le pays. La réalité est bien différente. Les chiffres parlent pour eux-mêmes: un printemps plutôt chaud, normalement arrosé avec une pointe orageuse assez marquée en mai, ensoleillement convenable. Une exception, c'est vrai...une partie du nord-ouest fortement désavantagée mais depuis quand faut-il déduire la météo d'un pays entier à partir d'une de ses composantes uniquement?
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 04/06/2013
Allmen, voici un court extrait du bilan d'avril 2012 (autre site connu )que je vous conseille de consulter en entier : Lundi 23 avril 2012, APRES 3 SEMAINES DE TEMPS TRES PERTURBE ET FRAIS, une perturbation vraiment très musclée (assez rare pour la saison) balaye une bonne partie de la France." Assez explicite non ? Surtout la phrase "Après 3 semaines... ."
Signaler ce message à nos modérateurs

Lebogoss 04/06/2013
A l'échelle nationale pat50 printemps 2012 clément et non maussade et même sur le nord pas de printemps 2012 pourri , peut-être sur le Cotentin , mais pas sur tout le nord . Seuls les chiffres parlent et ce n'est pas 3 semaines de temps maussade qui vont me faire dire le contraire . Je suis figé sur ces propos , et rien ne m'y fera changer d'avis . Je rejoins d'ailleurs allmen .
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 05/06/2013
Mais Lebogoss, d'abord cela signifie quand même qu'avril a été TRES mauvais dans sa totalité sur une bonne parie de la France contrairement à vos fausses certitudes et je comprends que cela vous agace et ensuite je peux aussi vous fournir des extraits de ces bilans pour mai (pas si estival que vous voulez bien le faire croire), juin et juillet (bien que plus au printemps). Plus simple, je répète, consultez les vous mêmes (facile à trouver) et vous verrez, comme vous dites, les valeurs et observations données sont très parlantes et indiscutables. Ne tombez pas dans le déni en manquant d'arguments, je n'invente rien et je ne pense pas que l'auteur (très connu) de ces bilans les ai imaginés. Les vraies valeurs pour le printemps 2012 ont eté fournies ou sont consultables, alors fin de la polémique en ce qui me concerne.
Signaler ce message à nos modérateurs

Soleil 51 05/06/2013
En même temps ,il n'est pas compliqué à résumé ce printemps: gris ,humide et froid ,pourri quoi.
Signaler ce message à nos modérateurs

Lebogoss 05/06/2013
A l'échelle nationale mais vous oubliez avril qui à été chaud et sec , cela représente tout de même 1/3 du printemps plus mai qui a été quasi estival , avril un peu plus maussade mais pas la fin du monde . Une fois de plus , vous qualifiez trop vite , seulement avec votre ville ou département quelque chose de pourri alors qu'il ne l'est pas en vérité . 0,8°C édentent avec la moyenne de 1980-2010 qui aurait fait 1,5°C d’excédent avec celle de 1970-2000 , ne représente en rien , mais alors en rien un printemps pourri . Bien à vous de l'intégrer , sinon tant pis , j'abandonne...!
Signaler ce message à nos modérateurs

Lebogoss 03/06/2013
pat50 je n'ai admis que le mois de juin fut pourri sur la moitié nord et pas dans sud . Mais globalement , à par dans le Cotentin ou il fut pourri , le printemps 2012 fut clément . Excédent thermique de plus de 0,8°C à l'échelle nationale , et précipitation excédentaire de seulement 10% , je ne vois pas ce qu'il y a de pourri dans tout ça . Le seul que l'on pourrait qualifier de pourri et même c'est avril mais pas mai . En bref , printemps 2012 supérieur à la normale niveau thermique et faible excédent niveau hydraulique .
Signaler ce message à nos modérateurs

Rubis 04/06/2013
mai catastrophique en basse ardèche,début avril beau et doux puis pluies.pluies et retour de la fraicheur.retour des orages samedi,pas dété chaud ou caniculaire en vue mais été mitigé.A suivre.;par contre on aura je pense une très belle arrière saison,fin aout septembre et octobre plus chauds que la normale...
Signaler ce message à nos modérateurs


prévisions France

Carte Meteo France
Meteo France Temperature
sam
21
soir
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Demain : ensoleillé après les gelées
  • Ce week-end : plus de soleil au sud
  • Aujourd'hui : la matinée la plus froide de la semaine
  • Neige sur les massifs de l'est : vos photos sur La Chaîne Météo
  • Demain : la matinée la plus froide de la semaine
SERVICES PARTENAIRES
En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--