ACTUALITES - France & Étranger

Ouragan Sandy : la côte Est des USA durement frappée

Actualités - Publiée le mercredi 31 octobre 2012 par La Chaîne Météo

Réagir
7
L'ouragan Sandy a frappé comme prévu les côtes américaines dans la nuit de lundi à mardi. Classé en catégorie 1 au moment de son impact dans la région d'Atlantic City (New Jersey), il s'est accompagné de rafales mesurées jusqu'à 151 km/h. La houle cyclonique a également dépassé les 5 à 7 m sur le littoral, et comme prévu, la surcote engendrée par ce phénomène a été remarquable.


Des dégâts importants, et une surcote record



C'est hier matin à l'aube, au moment de la marée haute, que la surcote a été maximale, jusqu'à 4 m, dans le secteur de New York. Tous les quartiers sud de Manhattan se retrouvent sous les eaux, de même que certaines parties de Brooklyn, et le métro est totalement inondé. Quant aux lames d'eau, elles ont atteint jusqu'à 195 mm à Wallops Island dans la région de New York, 165 mm à Baltimore, 148 mm à Norfolk et 140 mm à Washington. Ces cumuls sont légèrement en deçà des prévisions, qui évoquaient de 300 à 400 mm sur la zone.

Les vents violents ont également provoqué la chute de branches et d'arbres, le bilan très provisoire est actuellement d'une quarantaine de victimes. Toutes les activités resteront suspendues à New York et dans les villes environnantes et plus de 20 millions de personnes sont privées d'électricité.


Après la tempête, la neige



D'autre part, la descente d'air froid à l'arrière de Sandy a provoqué un épisode neigeux exceptionnel sur les Appalaches. Des chutes de neige de plus de 1m à 500 m d'altitude ont été observées, les flocons gagnant jusqu'en plaine avec un épisode de blizzard. La Virginie, l'Ohio et la Caroline du Nord ont été les plus touchés.


Retrouvez les prévisions météo pour les Etats-Unis, par téléphone, au 3264**
  • Crédit : La Chaîne Météo
  • Crédit : La Chaîne Météo
  • Crédit : La Chaîne Météo
    Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
    Réagir
     
    Olivier37
    Les catastrophes naturelles ont l'air de se multiplier depuis quelques temps. ..C'est vraiment triste, mais ce n'est malheureusement qu'un début !Et dire que certains neo-libéraux et autres patrons-voyous réclament en ce moment de dévelloper l'exploitation du gaz de shiste ou la culture des OGM, ça fait froid dans le dos !

    Olivier37
    "développer"
    30/10/2012Signaler

    Phil63
    Vive le gaz de schiste ! (aucun risque écologique et création de milliers d'emplois -indépendance énergétique grace à son exploitation -on le voit aux USA)un "début"??? une suite plutôt: les tempêtes existent depuis des millénaires... et même davantage.Non les catastrophes naturelles n'ont pas "l'air de se multiplier ces derniers temps", c'est seulement la période des cyclones sur l'hémisphère Nord (août-novembre) et les catastrophes naturelles sont de plus en plus médiatisées, surtout si elles touchent des zones sensibles comme la région de New York (côte basse, densité de population, enjeux économiques et politiques etc)Cette tempête est en fait relativement normale, classique avec des vents très forts mais loin d'être exceptionnels. Mais elle s'écrase tout simplement au mauvais endroit. New York a déjà connu des cyclones. Sandy n'en était même pas un...
    30/10/2012Signaler

    Pat50
    Expliquez-nous Olivier le rapport entre exploitation des gaz de schiste (qui ravage l'environnement c'est vrai), les cultures OGM (à bannir pour une raison sanitaire entre autres) et les catastrophes météorologiques, ou naturelles d'ailleurs. Personnellement, mais je radote selon vous, je ne le vois pas tellement.
    30/10/2012Signaler

    Olivier37
    Un petit effort Pat, je suis sûr que vous allez le trouver ;)
    31/10/2012Signaler

    Pat50
    Surprenant qu'un ouragan de catégorie 1, donc avec vent MOYEN au minimum égal à 118 km/ h, n'ai pas généré de rafales supérieures à 151 km/ h. Une violente tempête 11B (le cran en-dessous) peut donner ici des rafales de 160 km/h, voire plus. Sauf s'il n'était plus au stade d'ouragan, mais rétrogradé à celui de tempête tropicale.

    Flichirty
    Toute façon maintenant je pense qu'on ne peut plus revenir en arrière le mal est déjà fait depuis longtemps et les catastrophes non seulement se multiplieront mais gagnerons également en intensité ; moi je suis contre l'exploitation du gaz de schiste mais après tout si ils veulent encore continuer à aggraver la situation et tuer de plus en plus de personnes et bien qu'ils fassent leur connerie d'exploitation de gaz de schiste ; le soleil est quand à lui aussi responsable du réchauffement planétaire et en grande partie apparemment et la Terre s'en rapprocherais de plus en plus, de plus que le soleil grossirait ;

    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES

    C'ÉTAIT IL Y A UN AN

    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES