ACTUALITES - France & Étranger

Prévisions saisonnières : vers un été chaud et orageux

Actualités - Publiée le mercredi 04 avril 2012 par La Chaîne Météo

Vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières. Nous tenons &agrav

Réagir
46
Vous êtes très nombreux à suivre chaque mois les actualisations des prévisions saisonnières. Nous tenons à vous remercier. Voici la dernière tendance pour le printemps et l'été.


La prévision saisonnière est un service très attendu par tous. Chaque mois, les ingénieurs de METEO CONSULT font un travail de synthèse après analyse des résultats des modèles américains et européens spécialisés dans ce domaine. Il faut néanmoins étudier cette prévision avec beaucoup de circonspection : cette science en est encore à son tout début et il faudra de nombreuses années d'expériences pour pouvoir compter sur des résultats vraiment fiables. Mais chacun peut se faire une opinion en suivant de façon critique et objective la synthèse que METEO CONSULT effectue mensuellement.


Quelles sont nos méthodes?
Nous analysons les résultats numériques issus des principaux centres de calculs mondiaux, américains et européens. Ces résultats, qu'il faut prendre comme une "tendance", sont ensuite comparés aux grands cycles climatiques et océaniques en cours (Nina, Nino, Neutral...) afin de les ajuster... S'ajoutent à cela des méthodes de calcul permettant de corréler à ces résultats des normes statistiques.
Ces calculs sont expérimentaux : par souci de transparence nous souhaitons vous en faire part, tout en insistant sur leur caractère purement indicatif...


Prévisions actualisées le 15 mars 2012 pour la France métropolitaine

Contexte climatique mondial : le courant océanique froid " La Nina " dans l'océan Pacifique s'affaiblit et laissera place à une période neutre pendant l'été. Ce type de configuration n'a pas d'incidence prouvée sur le climat européen mais est statistiquement favorable à la reprise d’étés chauds et orageux.

Pour l’Europe : cette année présente des similitudes avec 2011 (printemps sec après une vague de froid hivernal marqué), mais en raison de la variabilité du climat il est peu envisageable que le même scénario se reproduise. Le point commun de la sécheresse devrait se poursuivre par une saison orageuse active mais aussi par un risque de fortes chaleurs cet été. A ce sujet, quelques similitudes existent avec l’année 2003.

Une anomalie chaude pour ce printemps, puis une saison orageuse active
Les derniers résultats des modèles étudiés par METEO CONSULT mettent en évidence une anomalie douce sur l'Europe de l'ouest entre ce mois de mars et juin, restant assez marquée pendant l'été. Mais une pluviométrie disparate sous forme d'orages semble se dessiner.

La sécheresse reste préoccupante
La sécheresse printanière fait suite à un hiver très déficitaire en précipitations sur la France (hormis décembre). Cela concourt à une situation hydrique très tendue avec des niveaux des cours d’eau déjà proches des étiages estivaux. La vague de froid de février a aggravé cette sécheresse des sols superficiels en raison du gel et du vent. Cependant, la mise en place d’une saison orageuse active cette année devrait atténuer ses effets sur les sols agricoles pendant les mois d’été, sans remplir pour autant les nappes phréatiques.

Un risque de canicule ?
Pour la première fois depuis plusieurs années, les signes avant-coureurs d'une canicule estivale sont importants : d'une part l'asséchement progressif des sols européens ne permettra pas un rafraichissement de l'atmosphère par évaporation, et d'autre part, il y a certaines similitudes avec les années 1974 et 1975, dont les hivers furent très secs, et qui ont abouti à l'année exceptionnellement sèche et chaude de 1976.


Avril : un peu plus perturbé. La plupart des modèles étudiés envisage la poursuite d'un temps toujours plus doux que les moyennes. Des perturbations océaniques pourraient apporter des passages pluvieux dans un flux de sud-ouest, tandis que les orages pourraient se multiplier au sud et notamment en montagne.

Mai : selon les modèles numériques, il s’agirait d’un mois estival souvent très chaud et encore assez sec. Les orages seront d’actualité. Ils risquent d’être plus fréquents dans le sud à proximité des Pyrénées et sur les Alpes.

Juin : chaud et orageux. Il faut s’attendre à une configuration estivale alternant les périodes de fortes chaleurs et les dégradations orageuses. Il est très difficile à cette échéance de connaître l'intensité des orages mais les modèles étudiés sont assez constants dans cette prévision, qui correspond assez souvent aux années « Neutre » ou « Nino ».

Cette tendance globale pourrait se poursuivre par un été caractérisé par de fortes vagues de chaleur et des orages potentiellement violents. Si l'année dernière, l'été avait été finalement assez maussade avec le retour des perturbations océaniques salvatrices, le scénario de cet été serait un peu différent avec des précipitations plus aléatoires mais parfois fortes en raison des orages.

La présence de ces orages pourrait maintenir une certaine humidité des sols superficiels malgré le fait que l’eau ne s’infiltre pas dans les nappes phréatiques en ruisselant et en s’évaporant.

Au final, à la différence de l’été dernier, l’été 2012 devrait s’avérer plus chaud sur la durée mais aussi plus orageux. Les températures pourraient alors rester entre +1° et +1,5° au-dessus des moyennes, aussi bien en juillet qu’en aout.

Prenez note ! ces prévisions saisonnières sont actualisées ici même vers le 10 du mois. La date de mise à jour sera précisée en début de mois. Elles sont également accessibles en permanence au 32.01* sur votre téléphone.
  • Crédit : La Chaine Météo
  • Crédit : fujipix
  • Crédit : Nicolas Laly
    Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
    Réagir
     
    Ben33
    Pourquoi vos cartes ne sont pas en accords avec vos prévisions ? Juillet apprait avec une anomalie de 0°c et dans vos prévision on parle de 1 à 1,5°c ...

    La Chaîne Météo
    La carte pour le mois de juillet mentionne bien des températures moyennes au dessus des normales(couleur rose. Si elles étaient conformes aux normales, la couleur aurait été le blanc. Espérant avoir répondu à votre interrogation.Bonne journée.
    02/04/2012Signaler

    Lebogoss
    super j'espère qu'il va y avoir beaucoup d'orages cet été et au printemps j'adore les orages et en plus de la chaleur j'adore aussi la chaleur lol

    Elodieee
    ba comme ça c'est tres bien ceux qui veulent de la chaleur vont etre content!5 mois caniculaire a l'horizon!!

    Varkan
    Dans ton commentaire il y a un mot en trop ! tu aurais pu dire douceur voir chaleur, mais caniculaire alors la je tombe des nues.Si ca peut te rassurer à Vostok il fait -55 à -60°C, si tu veux aller la bas..
    15/03/2012Signaler

    Jcb222
    Les mots ont un sens. Tu veux un dictionnaire pour "canicule"?
    16/03/2012Signaler

    Gredin
    oh,oui! la saison orageuse :)

    Elodieee
    oui,c'est ça,faut savoir lire entre le ligne l'ami et tu verras que "tres grosses vagues de chaleur"on sait ce que ça veut dire..il y a des cloches ici.Toi va vire en afrique il y a 50 degré ça te plaira.
    16/03/2012Signaler

    Jcb222
    Il faut surtout commencer par apprendre à lire les lignes avant de regarder entre! De fortes vagues de chaleur sont normales en été. De même que les fortes vagues de froid en hiver...
    16/03/2012Signaler

    Rubis
    un été plus chaud sur la durée et un printemps déja doux!et bien on n'a pas fini de transpirer!peu réjouissant!pour ma part.Pourvu quil y ait des orage nombreux et ou un mois d'aout peut etre plus frais qui sait??ces absences de pluie ne vont pas arranger la situation...

    Rubis
    Juillet aout chaud je demande a voir!encore loin!etant donné les erreurs faites sur trois mois,ma thèse est que c'est fiable pour avril, mai et juin au déla??c'est du folklore!personne ne peut encore garantir le temps!impossible de faires des pronostics pour juillet et aout encore trop loin!l'avenir le dira!!

    Jcb222
    On connait ta chanson. A chaque prévision saisonnière tu nous fais le même commentaire. Change de disque!
    16/03/2012Signaler

    Alexandre gayda
    C'est bon sa!!Enfin du vrai orage dans le sud, enfin la canicule!! on attend plus que sa!

    Lebogoss
    DACCORD AVEC TOI
    16/03/2012Signaler

    Gredin
    oui je sens que l'on va être servie cette année :) (je suis dans le sud est)
    16/03/2012Signaler

    Brianus
    nous dans notre region les orage sontt generalement tres violent j'aime les orage mes il peut y avoir des tres ve consequence et voire ceux que je n'espere pas mes sa m'etonnerait que sa arrive une mini tornade :c

    Gredin
    pas le mots "mini" avant tornade si possible cordialement.
    16/03/2012Signaler

    Lebogoss
    mais brianus avait mis le mots mini avant tornade je sais pas ce que tu veux dire
    17/03/2012Signaler

    Acer
    Il serait interessant de faire une comparaison avec les prévisions saisonnière avec celles émisent par les scientifiques anglais qui connaisent une grosse performance depuis des années. Ils avaient prévus une fin d'hiver absolument dantesque avec des -20 possiblement atteints en Europe. Bon, ils ont vu faux, c'est descendus en dessous de -30 lol

    Riric74
    Une vison plus large permet de comprendre que le climat est tout sauf simple. En atteste les derniers chiffres du Met Office, NASA et de l'unite de recherhce sur le climat de l'Université d'Est Anglia: la Terre ne s'est pas rechauffée depuis 1997 (15 ans) avec une forte activité solaire. L'une des causes: la chute de l'activité solaire justement. Sans compter la chute de la circulation thermoaline de l'atlantique. Ce n'est pas tout, le GIEC est discrédité de ses propres chiffres qui s'annonçent déjà faux. Les prochaines décénies annonçent un soleil endormi, des secheresses à répétition (ça commence), un climat beaucoup plus rude, difficile avec des vagues de chaleur extrèmement fortes et des vague de froid destructrices. Nous en sommes au tout début. Le rechauffement climatique est un pur consensus. Les prochaines décénnies nous en apporterons la preuve et plus personne ne sera dupe.

    Allmen67
    Euh, il faudrait vous expliquer un peu mieux!Vous dénoncez le GIEC, partisan du réchauffement climatique. OK, vous en avez le droit mais quelques lignes plus loin, vous dites que le réchauffement climatique est un pur... "consensus" et que "les décennies à venir nous en apporteront la preuve". Là, vraiment on a du mal à vous suivre...De plus, vous décrivez un avenir apocalyptique loin de ce que nous annoncent les climatosceptiques dont vous paraissez être membre et vous en avez le droit puisque vous semblez considéré que c'est l'activité solaire qui détermine le climat sur la Terre (comme les climatosceptiques) alors que le GIEC dénonce aussi les activités humaines.Difficile de s'y retrouver dans votre prose.
    17/03/2012Signaler

    Frieda31
    Prévisions saisonnière : du pipeau!! heureusement que les giboulées arrivent car on finira par manquer d'eau!!

    Rubis
    Ce sont des hypothéses mais a prendre avec recul.Vu les prévisions saisonnières des mois passés,je préfère attendre et voir...la météo n'est pas une science exacte.
    17/03/2012Signaler

    Soleil 51
    on en manque deja , et certaines regions plus que d autres, surtout le sud a priori
    21/03/2012Signaler

    Elodieee
    le temps actuelle presente des similitudes avec 2003 etavant qu'on me tombe dessus c'est pas moi qui le dit..

    Jcb222
    Oui, et en février on nous parlait de similitudes avec 85, 56,... Mais là silence radio Elodiee!
    20/03/2012Signaler

    Acrid33
    Moi je continue à penser que cette année 2012 présente beaucoup de similitudes avec l'année 2005 (pour le moment) : vague de froid tardive (plus forte en 2012 mais peu importe) après un hiver très bof, passage à des températures printanières très vite derrière, sécheresse printanière accentuant la sécheresse hivernale déjà présente...En 2005, si mes souvenirs sont bons, on a eu un très beau printemps avec des chaleurs précoces (pointes quasi-caniculaires dans le SO dès la fin Mai), et ensuite un été chaud (mais par contre toujours aussi sec)...Je n'aime pas que les prévisions saisonnières se basent trop sur les récurrences historiques car ça ne peut pas être vraiment fiable, mais faire un parallèle avec 2005 (pour le moment car je ne suis pas devin) me paraît plus juste qu'avec 2003...Mars 2003 n'avait vu quasiment aucune perturbation et des cumuls pluvio encore plus faibles que cette année !
    23/03/2012Signaler

    Pat50
    A accrid : je ne pense pas, mais je peux me tromper, qu'avril 2012 soit comparable (loin s'en faudra) aux mois d'avril 2003 et 2005, et encore moins 2007 et 2011. De plus dans le nord, printemps 2005 (et été d'ailleurs) très ordinaires !
    04/04/2012Signaler

    Trezegoal
    Merci à Régis Crépet pour ces explications supplémentaires ! Maintenant, je comprends mieux la différence entre sécheresse par rapport aux nappes phréatiques et sécheresse agricole. L'autre point très intéressant est le risque de canicule cet été. Le dernier épisode que l'on peut vraiment qualifier de caniculaire et qui avait concerner la quasi-totalité de la France date de juillet 2006. En fait, les deux derniers étés exceptionnellement chauds (à l'échelle de la France) furent 2003 et 2006 avec à chaque fois un épisode caniculaire sur toute la France (ou presque). Donc, après un hiver plutôt sec (avec une vague de froid intense), un printemps qui pourrait être de nouveau plus chaud que la normale, un nouvel été exceptionnellement chaud avec un épisode de canicule comme en juillet 2006 (voire comme en août 2003) me paraît tout à fait possible.

    Facveg1
    toujours intéressant ces prévisions saisonnières,que j'observe depuis pas mal d'années.Elles me servent à choisir le lieu de mes vacances d'hiver,de printemps ,et d'été,et aussi d'automne,pour faire le tour..Une petite requête :donnez-les pour toute l'Europe..Merci

    Lebogoss
    oh mais c'est pas tes boys la chaîne météo
    21/03/2012Signaler

    Samuel PLANCHOT
    Enfin, pour ma part je dis : "On verra bien" car vu le ratage sur les prévisions saisonnnières de l'hiver dernier, autant ne rien dire...

    Acer
    J'adore le "vers un été chaud." Vous imaginez un hiver froid? :p

    Gredin
    Non, mais sa aurait pu être un été pourrie.
    21/03/2012Signaler

    Pat50
    A Gredin : mais ça sera peut-être un été pourri ! Qui peut aujourd'hui prétendre que l'été sera chaud et sec, encore moins caniculaire, terme usité abusivement d'ailleurs.
    04/04/2012Signaler

    Allmen67
    L'été sera classique, comme tous ceux depuis plusieurs années: un mois pourri, un mois potable. L'année dernière, juillet avait été le seul mois en-dessous des températures normales mensuelles.

    Rubis
    Oui je pense aussi.A Mon avis il est trop tot pour parler de canicule.Il ya deux ou trois ans elle était annoncée en avril,résultat rien!pas de canicule!je trouve assez risqué de se prononcer pour juillet et aout et fantaisiste..surtout qu'on a pas eu d''hiver.ON verra bien..Ces tendances o'nt rien d'acquis,des probabilités rien de plus..
    22/03/2012Signaler

    Elodieee
    un été plus chaud et plus sur la durée....ça se précise.

    Mickou22
    Depuis un an et demi les prévisions saisonnières sont toutes fausses : vous annonciez l'an dernier un hiver froid, il a été doux. Un été annoncé très chaud, il a été automnal. Le dernier hiver était annoncé très froid il a été à nouveau doux.

    Lebogoss
    l'été n'a pas été automnal a par en juillet
    31/03/2012Signaler

    Mickou22
    L'été a été aussi pourri en juillet qu'en Août en Bretagne avec des températures très faibles et de la pluie. Certains jours d'Août,il n'a pas fait plus de 15°C !!
    02/04/2012Signaler

    Pat50
    En Normandie et Nord : pourri non seulement en juillet (le plus frais et humide depuis 30 ans !) et les 3 premières semaines d'août, mais aussi en juin, assez frais et humide avec 15 à 18 jours de pluie selon les endroits !
    04/04/2012Signaler

    Trezegoal
    A mon avis, un mois de juin plus chaud que la normale (à l'échelle de la France) est quasi-inévitable. Si je me souviens bien, depuis 1995 tous les mois de juin sont plus chauds que la normale à l'échelle de la France. Bien sûr, ce ne sera peut-être pas le cas cette année, tout est possible en météo, mais j'ai l'impression que cette longue série de mois de juin plus chauds que la normale n'est pas prête de s'interrompre.

    Riric74
    Les prévisions, ça devient de plus en plus difficile. Il y a tellement de chose que nous ne maitrisons pas, que nous ne comprenons pas. Mais là, depuis 1 an, il y a vraiment de gros plantage, le dernier en date, l'hiver, prévu froid au début, puis très doux sur sa fin. Au final, 0.1 d'anomalie. Plus normal tu meurs lol. L'atmosphère est beaucoup plus complexe qu'on ne le croit.

    Allmen67
    Un été avec une vraie période de 10 à 15 jours de forte canicule serait dans l'ordre des choses puisque ça fait presque 10 ans que l'on n'en a pas connue. Après tout, on connait bien régulièrement des périodes hivernales très froides et durables comme en février dernier.

    Pat50
    Avril devait être chaud et sec. Or, il s'avère maintenant qu'il sera plutôt pertubé, assez humide et très frais sauf erreur des dernières prévisions)! Alors, quel crédit accorder à ces prévisions saisonnières ?

    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES

    C'ÉTAIT IL Y A UN AN

    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES