ACTUALITES - France & Étranger

St-Jean-de-Luz : Belharra, la vague de l’année !

Actualités - Publiée le jeudi 17 février 2011 par La Chaîne Météo

Un mur d’eau d’une hauteur de 10 mètres, appelé en basque Belharra, a déferlé sur la plage de St-Jean-de

Réagir
1
Reporters - Saint-Jean-de-Luz 64500 - Mer
Crédit : chanchan52
Un mur d’eau d’une hauteur de 10 mètres, appelé en basque Belharra, a déferlé sur la plage de St-Jean-de-Luz hier. Celle que l’on appelle « la colline verte » a fait le bonheur des surfeurs les plus aguerris.


Vous étiez sur place et vous avez photographié « la vague de l’année » ? Envoyez-nous vos photos et vos vidéos ! Les meilleures seront diffusées et commentées par nos présentateurs dans les différentes éditions du Journal de La Chaîne Météo.




1 fois tous les 2 à 3 ans




Rappelons que cette vague énorme, même si elle est rare, n'est pas un phénomène inhabituel près de la baie de Saint-Jean-de-Luz. Très attendue par les surfeurs de l’extrême, cette vague se forme en moyenne une fois tous les 2-3 ans, dans des situations météorologiques précises.


Il faut qu’une forte tempête se déplace sur le proche atlantique sur une latitude proche du 45ème parallèle. Ce fût le cas dans la journée de lundi. Cette tempête a non seulement généré des vagues de plus de 7 m de hauteur, mais les a aussi accompagnées jusqu’aux portes du Golfe de Gascogne. Le lendemain, dans la journée de mardi donc, les vents sont restés modérés dans le golfe et les vagues ont continué, seules, leur voyage vers les côtes françaises. Cette forte houle arrivant de l’ouest conserve mieux son amplitude que celle, plus fréquente, qui arrive du nord-ouest lorsqu’elle est générée par une tempête dont la trajectoire passe à proximité de l’Islande.




Pourquoi Saint-Jean-de-Luz ?




Le sud de la côte Basque est un peu le Hawaï français pour les surfeurs qui veulent s’affronter aux vagues monstrueuses. C’est l’exposition de la côte, mais aussi la nature rocheuse et la configuration des fonds sous-marins à proximité du littoral qui permettent aux houles de plus de 7 m de déferler tardivement et d’offrir des caractéristiques favorables au surf.




Une menace sur la ville ?




La propagation de la houle dans la baie provoque une érosion importante du littoral qui engendre un recul des côtes. Pour mieux protéger la ville contre ce risque, ainsi que celui des inondations, trois digues ont été construites. Retrouvez toute la météo marine au 32.01 sur votre téléphone (1,35 euro l'appel + 34cts la minute).
  • Reporters - Hendaye 64700 - Mer
    Crédit : rociokattalin
  • Actualités Etranger - Espagne - Tempête
    Crédit : La Chaine Météo
    Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
    Réagir
     

    prévisions France

    mar
    21
    matin
    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES

    C'ÉTAIT IL Y A UN AN

    SERVICES PARTENAIRES
    SERVICES PARTENAIRES