ACTUALITES - France & Étranger

Beaujolais 2009 : l’influence de la météo

0
Réagir
Actualités - par

Reporters - Galgon 33133 - Faune/Flore
Crédit : Sandy HERRERA

Ce jeudi, le beaujolais nouveau est arrivé ! Quel rôle ont joué les conditions météo dans la qualité du vin cette année ?

Explication avec Nicolas Besset, conseilller viticole et oenologie à la chambre d'agriculture du Rhône.

Météo et vignes, de l’eau mais pas trop !



Comme nous l’explique Nicolas Besset, les conditions météo sont constitutives de la qualité du millésime : « l’ensoleillement est nécessaire pendant la période végétative, il permet de créer du sucre et d’effectuer la photosynthèse. Les vignes ont également besoin d’une réserve d’eau au printemps et à l’hiver. Ensuite, pour la fermeture de la grappe, on a besoin d’un léger stress hydrique. Mais pas trop, car s’’il fait trop sec, cela entraîne des blocages. Vers la mi-juillet, on a généralement ce léger stress hydrique qui va réduire la maturation. Cela fait mûrir le raisin au lieu de continuer à faire pousser la vigne. Au final, tout ce qu’il faut, c’est une réserve d’eau, un léger stress hydrique, du soleil et des petites pluies régulières. »

La sécheresse 2009, quelles conséquences ?



« L’hiver dernier a suffisamment arrosé les vignes et le mois de mai a été exceptionnel. Cela a été le plus beau mois de mai de nos archives qui remontent à 1959. Il a été assez sec puisque nous avons eu la moitié de la quantité de pluie moyenne que nous avons en général. Le mois de juin a par contre été très arrosé avec une fois et demi la quantité d’eau normale. Nous n’avons donc pas eu à craindre la sécheresse dans le Beaujolais et nous avons eu raison. C’est vrai que le mois de juillet a été relativement chaud et sec et le mois d’août quasi-caniculaire. Mais nous n’avons pas subi le blocage de 2003 qui avait occasionné des brûlures aux vignes, car il ne s’est pas produit à la même période. Le gros coup de chaud est arrivé après la récolte, et pendant les vendanges, le temps était excellent, il n’a pratiquement pas plu » précise le conseiller viticole.

Selon Nicolas Besset, c’est donc une très bonne année météo pour le Beaujolais puisque « nous avons une succession d’événements climatiques dans le bon ordre. 2009 a été l’année la plus chaude après 2003 : en 2003 on avait une moyenne des températures de mars à juillet qui était de 17,1°, et en 2009 de 15,7°. Lorsqu’il fait chaud, la phase de maturation a lieu plus tôt et ça nous est bénéfique.»

Pour plus d’informations sur le Beaujolais et l’influence de la météo, retrouvez notre interview vidéo inédite de Nicolas Besset sur Internet.




Quel temps fera-t-il chez vous ? Pour des prévisions météo actualisées toutes les 3h, un seul numéro, le 3201.


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 

prévisions France

Carte Meteo France
Meteo France Temperature
lun
11
soir
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Semaine prochaine : brouillards, nouveau risque de pollution
  • Demain : souvent gris, verglas temporaire à l'est
  • Aujourd'hui : un temps contrasté
  • Ce week-end : dégradation passagère dimanche
  • Nuage iridescent au Brésil
SERVICES PARTENAIRES
En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--